petite bibli du jeudi

Excusez ma longue absence. J’ai tenté une petite cure pour réduire mon temps sur internet.

Mais je reprends cette petite bibli.

Alors cette semaine je vous parle d’Anthony Browne.

Chez nous l’anglais est la langue par défaut, mais la plupart de ses livres sont traduits en français.

Nous avons quelques uns de ses livres les plus célèbres: Willy the Dreamer, Zoo, Willy the wimp mais notre préféré est “Voices in the park”

Voices-in-the-Park-by-Anthony-BrowneC’est une petite histoire simple: un petit garçon, sa maman et son chien vont se promener au parc. Ils y rencontrent une petite fille qui est venue avec son papa et leur chien. Les enfants jouent ensemble, puis chacun rentre chez soi.

Les quatre personnages racontent la même histoire tour à tour, chacun avec un registre de langue et un point de vue différent. C’est très amusant à raconter aux enfants, en prenant des voix et des accents différents, mais c’est aussi une très bonne introduction aux différents points de vue.

La prochaine fois que vous croisez un album d’Anthony Browne je vous encourage à y jeter un oeil, c’est un univers très riche, plein de références à toutes sortes d’artistes. (en particulier Willy’s pictures qui revisite les tableaux célèbres de VanGogh -ou Magritte pour les chanceux qui trouveront les premières éditions! ). Willy est devenu Marcel en français.

Advertisements

La petite bibli du jeudi

CM_logo

Encore un album pour enfant cette semaine, avec l’approche de Noël  je vous présente Trois arbres pour un Prince c’est un livre de Martine Bazin, illustré par Joëlle d’Abbadie aux éditions Téqui.

I-Grande-6746-trois-arbres-pour-un-prince.net

Il s’agit d’un conte, type conte philosophique, mais sur le thème religieux. L’histoire est très bien écrite et les illustrations sont splendides. J’aime beaucoup le style de Joëlle d’Abbadie avec les encadrements de l’illustration principale par des détails le plus souvent naturalistes (plantes et animaux).

Trois bûcherons discutent de leurs arbres favoris et de leurs rêves, l’un souhaite voir son arbre transformé en coffre pour contenir un trésor, l’autre souhaite faire de son arbre un majesteux voilier pour transporter un roi, et le dernier souhaite voir le monde entier protégé à l’ombre de son arbre. Ces trois rêves se verront réalisés, mais pas de la façon dont rêvaient les bûcherons. Les arbres seront respectivement la mangeoire de la crèche, la barque de St Pierre et la Croix.

Je ne pense pas que mes enfants comprennent bien ce livre, mais ils voient les illustrations, ils ont reconnu Noël et la crèche, les “anges qui chantent gloria” et Jésus sur le bateau. Je pense qu’ils comprendront mieux plus tard, mais cela n’enlève rien au charme de ce livre.

 Rejoingnez la petite bibli!

1- sur votre propre blog écrivez un article pour parler d’un livre qui vous a plu récemment, cette semaine, la semaine dernière ou même avant, pour adultes, pour enfants, en fiction, en docu, en IEF ou rien à voir. Peu importe! Il faut juste que ce livre vous ait plu, ou à un membre de la famille. C’est encore mieux si vous pouvez mettre une photo du livre et le nom de l’éditeur.

2- entrez l’adresse url de votre article (l’article, pas la page d’acceuil de votre blog) dans le lien ci dessous

3-laissez au moins un commentaire sur l’un des articles mis en lien avant et après le vôtre

4-n’oubliez pas d’inclure un lien vers ce post pour faire connaître notre petite bibliothèque.

Après il n’y a  pas de règles strictes, je proposerai sans doute un thème de temps en temps, mais sentez vous libres de mettre autre chose, ou de parler de plusieurs livres.

Si vous n’avez pas de blog vous pouvez en faire un (c’est très très simple et gratuit) ou participer en commentaire.

C’est ici :

Deux mois à la maison

Depuis deux mois j’ai repris mon petit élève de Moyenne Section à la maison. Nous avons commencé les vacances de la Toussaint en récupérant ses affaires d’école, mais j’ai été perturbée en lisant les commentaires laissés par la maîtresse. L’idée de faire l’école à la maison m’intriguait depuis un moment. Mais comment retire-t-on un enfant de l’école? N’était-ce pas un coup de tête?

Finalement après deux semaines à la maison nous avons relu les fameux commentaires à tête reposée, et décidé de ne pas le remettre à la rentrée. Pour son bien et pour le nôtre.

Deux mois plus tard, quelques remarques pour un premier bilan

– Finalement on fait très peu d’école formelle. Je n’aime pas trop le côté singe-savant à faire répêter indéfiniment des”cours” pour “faire lire” mon enfant avant l’heure. Je pense qu’il y a un dévelopement physiologique à respecter, et mental aussi. Si l’enfant n’est pas demandeur je ne me sens pas de le pousser, surtout à 4 ans!

-Ayant été instit je vois bien aussi que l’on peut faire bien plus à la maison avec un nombre restreint d’enfants. A l’école il faut attendre son tour, écouter les consignes, attendre entre différentes activités etc. Je constate aussi l’envie de l’enfant de manipuler qui est souvent contrariée par la nécessité de produire un résultat “présentable”. je suis vraiment étonnée par les productions de mon petit garçon en TPS. surtout quand je vois ce qu’il peut faire à la maison quand il est libre d’utiliser les mêmes méthodes librement.

-je trouve que les activités ont beaucoup plus de sens et je peux les choisir en fonction de ce qui sera adapté aux intérêts mais aussi aux besoins de mon enfant. Par exemple au lieu de découper en suivant des lignes pour un exercice de découpage nous pouvons faire une guirlande de bandelettes.

-je remarque aussi mes limites, je ne suis pas la pédagogue de génie de mon cinéma intérieur.  Je ne serais pas capable de réinventer l’eau chaude pour que mes enfants progressent. Mais aujourd’hui plus que jamais nous avons toutes les ressources nécessaires à portée de clavier, un message pour demander un conseil sur un groupe FB et j’ai 3 ou 4 pistes à explorer! Une petite recherche sur pinterest et me voici avec 4 projets à personnaliser! Et pour la suite j’envisage de prendre un cours par correspondance, ne serait-ce que pour suivre une progression cohérente.

Mais les deux changements les plus importants ont eu un impact profond sur l’atmosphère familiale: d’une part nous avons un autre rapport à la famille, et d’autre part nous pouvons vraiment “vivre” nos valeurs.

Je m’explique.

Mon rapport à la famille est transformé, fondamentalement.

Je n’avais jamais envisagé comme naturel de me charger de l’instruction de mes enfants, mais en y réfléchissant c’est tout à fait normal! Comme le fait de les garder à la maison plutôt que de les mettre en crèche ou en nourrice. Je ne remets pas en cause les nourrices ou l’école, entendons-nous. Mais pourrait-on considérer que cela est une solution secondaire? Il me semble maintenant presque logique  que l’instruction de base puisse être assurée par la famille, surtout avec toutes les technologies disponibles pour étayer cette instruction!

Je n’attends plus que mes enfants soient gardés pour pouvoir faire ce que j’ai à faire, ils vivent pleinement la vie quotidienne. Je pense le fait qu’ils grandissent aide à cela aussi. Mais en début d’année j’attendais d’avoir déposé mes “grands” à l’école pour pouvoir faire le ménage, la cuisine , les courses, les démarches administratives etc. Maintenant je leur laisse et je me laisse davantage de liberté, ils ne sont pas surveillés en permanance, ils commencent à jouer dans le jardin tous seuls. Je les emmène avec moi à la poste, à la préfecture etc. et cela se passe bien. Tout n’est pas parfait mais peu à peu j’apprivoise ce nouvel ordre des choses, où nous sommes une famille toute la semaine. J’ai toujours apprécié le mercredi d’avoir les enfants toute la journée, de pouvoir prendre notre temps le matin, mais je dois avouer que certains mercredis je me disais: “vivement demain 9h que je sois enfin tranquille! “. Aujourd’hui tout n’est pas parfait mais mon état d’esprit a changé et paradoxalement la présence des enfants en continue me pèse beaucoup moins que lorqu’il y avait l’école 4 jours par semaine.

Quand aux valeurs j’y reviendrai une autre fois, mais je trouve que l’IEF permet vraiment de pouvoir mettre l’accent sur ce qui nous tient à coeur. Simplement en le vivant au quotidien. “Il suffisait d’y penser”! Cela permet aussi de remettre sérieusement en questions les priorités de la famille, entre ce que l’on croit être sur le papier, et la réalité de ce que l’on vit.

Fichier Abraham

Abraham-stars-professing-faith

Un petit fichier tout simple, principalement de l’éveil à la foi. Abraham.

Je me suis concentrée sur la promesse faite à Abraham et la Trinité. Je n’insiste pas sur le sacrifice d’Isaac, Sodome et Gomorre je trouve qu’ils sont encore petits, je préfère qu’il retienne un seul épisode à la fois.

Pour compléter nous avons des ressources en anglais:

pour commencer nous avons lu l’histoire d’Abraham dans notre Bible centrée sur Jésus

et puis ce récit adapté aux enfants, plus complet et très bien fait , premier épisode ici

et une petite vidéo, j’ai eu du mal à trouver qqch de satisfaisant pour les petits.

Et pour la prière du soir nous allons prendre le magnificat d’ici à la fin du temps de Noël (donc jusqu’aux rois mages/baptême du Christ)

Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !
Il s’est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

Son amour s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent.

Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.

Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour,
de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et de sa race, à jamais.

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit,
pour les siècles des siècles.
Amen.

La petite bibli du Jeudi

Je remarque d’une part que l’IEF donne souvent l’envie de se créer un blog, pour partager ce que l’on vit, ce que l’on fait, trouver de bonnes idées, et aussi pour le plaisir de voir que le travail qu’on a fait peut servir à d’autres.

D’autre part, IEF ou non, quand on aime les livres on a toujours très envie de partager notre dernière trouvaille, et on est content de trouver des suggestions aussi.

CM_logo

Alors voilà, face à ces deux constations si simples je voudrais proposer de regrouper des liens (= de faire un link up) pouir présenter un livre chaque semaine.

Comment ça se passe?

1- sur votre propre blog écrivez un article pour parler d’un livre qui vous a plu récemment, cette semaine, la semaine dernière ou même avant, pour adultes, pour enfants, en fiction, en docu, en IEF ou rien à voir. Peu importe! Il faut juste que ce livre vous ait plu, ou à un membre de la famille. C’est encore mieux si vous pouvez mettre une photo du livre et le nom de l’éditeur.

2- entrez l’adresse url de votre article (l’article, pas la page d’acceuil de votre blog) dans le lien ci dessous

3-laissez au moins un commentaire sur l’un des articles mis en lien avant et après le vôtre

4-n’oubliez pas d’inclure un lien vers ce post pour faire connaître notre petite bibliothèque.

Après il n’y a  pas de règles strictes, je proposerai sans doute un thème de temps en temps, mais sentez vous libres de mettre autre chose, ou de parler de plusieurs livres.

Si vous n’avez pas de blog vous pouvez en faire un (c’est très très simple et gratuit) ou participer en commentaire.

C’est ici :

Petite bibli du Jeudi- le compte des moutons

9782847461213FSAujourd’hui je vous parle d’un des livres préférés pour les trajets en voiture: le compte des moutons, par Rosalinde Bonnet aux éditions les portes du monde.

C’est un album cartonné pour les tout-petits. Sur la page de gauche: une illustration, sur la page de droite: un chiffre en pleine page, et une petite description, de 1 à 10.

“5 moutons qui font du sport”

Pourquoi on aime? Parceque c’est tout simple, un petit dessin rigolo, quelques détails, un thème qui parle aux enfants: les petits moutons font de la musique, ils lisent, ils se brossent les dents.

Mon ainé qui a le siège du milieu en voiture lit très souvent l’histoire à sa petite soeur, puis il discute avec son petit frère. C’est amusant aussi de voir comment ils interprètent les images quand ils ne se souviennent plus vraiment de ce dont il s’agit (les moutons qui tricottent! ). Excellent support de communication!

Un petit livre qui ne m’aurait peut-être pas semblé impérissable en le lisant en bibliothèque mais un des plus lus en ce moment chez nous!

je profite de ce court article pour vérifier si le linkup fonctionne. POur partager votre article c’est ici.

Calendrier de Décembre- entrée dans l’Avent

Cette année nous ne ferons pas de calendrier de l’Avent. Ou alors un tout simple avec une image (si j’arrive à le retrouver).

Nous avons commencé en Octobre un simple calendrier mensuel, avec un jour à barrer chaque jour. C’est suffisant pour le moment. L’an dernier les enfants étaient trop petit pour comprendre le sens du calendrier de l’avent.

Un simple calendrier mensuel donc. J’y ajoute les événements importants pour les enfants, qui servent de repères temporels. je ne mets que ce qui est pratiquement sûr. Par exemple je n’ai pas mis la messe du 8 Décembre car je ne suis pas sûre d’y aller. De toute façon mon fils s’empresse de barrer les jours d’église, “pour que nous n’ayons pas besoin d’y aller”. haha bien essayé.

J’ai fait le calendrier de Décembre, bien que n’ayant toujours pas d’imprimante, alors en attendant nous avons une simple version papier.

Decembre 2014

mais le préparer sur ordi me permet d’explorer les fonctionalités de mon traitement de texte.

Ce que nous faisons pour l’Avent:

-simples bougies ikea 1234 en guise de couronne d’Avent. On allume une nouvelle bougie le dimanche midi. et on avance les rois mages à ce moment là. Ils commencent leur route le deuxième Dimanche, donc avancent “en retard” d’une bougie.

-on remplace le bénédicité par un chant “O come O come Emmanuel

-les enfants ont une petite crèche playmobil 123 pour jouer.

-l’histoire d’Abraham